jeudi, 18 décembre 2014

A Charleroi les PAKIS de nuit c'est fini.


Les night-shops... les riverains en avaient raz le bol... Des altercations entre  ivrognes ; Des moteurs tournant, voitures en double file, des automobilistes de passage; La vente d'alcool au mineure. Autant de nuisance nocturne provoquaient le mécontentement du voisinage de ces établissements, les Carolos en avait marre. Suite à un jugement du tribunal le Collège  a adopté un règlement communal qui corsète les autorisations. Pour pouvoir ouvrir un night-shop il faut vendre, et pas seulement un de ces produits, à la fois: du tabac ; des journaux ; des magazines ; des produits de la Loterie Nationale . Quand on sait que rien que pour ce dernier produit il faut non seulement montrer patte blanche mais en plus  il faut détenir une licence, délivrée parcimonieusement par la dite Loterie Nationale. 

 Un jugement qui pourrait intéresser d’autres villes concernées par le problème des magasins ouverts jusque tard dans la nuit…

 

Les commentaires sont fermés.