jeudi, 26 décembre 2013

Qu'ék-qu'c'est s'tafaire donc ?

De jour comme de nuit la signalisation de la présence d'un rond point est vitale.... Et s'il est de fait utile autant le rendre agréable. Le premier se situe à l'intersection de la rue des Guillemins et de la rue du plan incliné. Le second, se dessine, entre la gare et la tour des finances. C'est alors que le Bureau Dethier et associés chargèrent son conseiller artistique, Jean GLIBERT, de réaliser ce qu'il fait le mieux... Par des actes semblant très simples, mais qui sont longuement mûris, il inscrit des formes et des couleurs abstraites dans des contextes architecturaux. Il prélève sa matière première du réel, comme le font les architectes qui choisissent parmi les matériaux du Bâtiment pour composer leurs œuvres. Il nourrit son vocabulaire et son imagination en cherchant, chinant, accumulant, les matériaux, outils, papiers, pigments, nuanciers de toutes sortes et innombrables, les considérants comme autant de surprises visuelles aux contingences infinies. Ses œuvres sont visibles, entre autres, à l' hôpital Saint Vincent, à l'hôtel Desoer de Solières, le hall de la place Saint Lambert, au Collège St Benoît-St Servais, à SPI+, Dans le manège de la Caserne Fonck, aux anciens Couvent des Ursulines,...

Les commentaires sont fermés.